قصر الحيران

Mohamed.N


    PUERICULTURE

    شاطر
    avatar
    ksarmohamed

    المساهمات : 70
    تاريخ التسجيل : 07/12/2012

    PUERICULTURE

    مُساهمة  ksarmohamed في الإثنين يناير 21, 2013 5:10 pm

    PUERICULTURE
    01/ DEFINITION :
    C’est l’ensemble des pratiques et des savoirs qui se rattache au fait d’élever les enfants en bas âge.
    02/ ACCUEIL ET SOINS DU NOUVEAU NE :
    A la naissance, les conditions d’accueils et les soins des nouveaux né doivent être systématique bien connus et fait par le personnel médicale et paramédicale.
    03/ OBJECTIF :
    - Pour apprécier la qualité de l’adaptation du nouveau né à la vie extra utérine.
    - Pour rechercher et éviter certaines complications : (hyperthermie, hypothermie, infections et certains troubles métaboliques).
    04/ MATERIEL D’ACCUEIL DU NOUVEAU NE :
    a/ une table chauffante :
    • La source de chaleur.
    • La source d’oxygène.
    • La source d’aspiration.
    • Un champ stérile.
    b/ le plateau d’accouchement Sad instrumentation pour accouchement).
    c/ un plateau contenant le matériel nécessaire au soins du nouveau né :
    • L’éosine aqueuse ou la Bétadine ( soins de l’ombilic ).
    • La vitamine K.
    • Le collyre ATB.
    • Un mètre ruban.
    • Une balance.
    • La toise .


    -01-
    05/ TECHNIQUES DE SOINS :
    - Accueil du nouveau né dans un linge chauffé et stérile.
    - Poser l’enfant sur la table, pieds contre la source de chaleur.
    - Aspirer le nouveau né avec une sonde adaptée à son poids.
    - Faire le score d’APGAR.
    - Administrer 1mg de vitamine K, en IM pour prévenir les maladies hémorragiques du nouveau né.
    - Identifier le nouveau né un bracelet portant son nom et son sexe et le nom de la mère.
    06/ CONCLUSION :
    La puéricultrice c’est une technique médicale et paramédicale pour sauver le nouveau né contre les complications pour adapter à la vie externe .


















    -02-
    L’EXAMEN DU NOUVEAU NE
    A chaque naissance l’examen du nouveau né doit se faire systématiquement dans un but de reconnaitre la normalité du nouveau né et de détecter les malformations congénitales et de démontrer les capacités neurosensorielles du nouveau né , cette examen débute par le score d’APGAR afin d’évaluer l’état clinique du nouveau né a une minute et a 05 minute et 10 minutes des la naissance , comprend la respiration , la fréquence cardiaque , la coloration de la peau , le tonus musculaire et la réactivité reflexe .
    EXAMEN CLINIQUE :
    Précautions :
    • Eviter l’hypothermie : salle d’examen chauffée.
    • Eviter l’hypoglycémie : pour la mise au sein précoce dans la ½ heure suivant la naissance.
    • Eviter l’infection : par le lavage des mains et le matériel stérile.
    • Les mensurations du nouveau né à terme.
    • Le poids de naissance moyen 03 kg250g (l’écart jusqu’a 04 kg).
    • La taille est égale à 50 cm (46 à 52cm) .
    • Périmètre crânien 35 cm (32 à 36 cm ).
    • Les reflexes du succion lorsqu’on présente au nouveau né le sein ou bien le biberon ou le doigt il se met à tété immédiatement, est importent pour son développement.
    • Le reflexe de la marche automatique en tenant le nouveau né sous les aisselles en position debout, ses pieds touchant la surface, et remarqué qu’il essaye immédiatement de marcher.
    LE REFLEXE DES POINTS CARDINAUX :
    Permet au nouveau né de répondre aux stimulations externes en tournant la tète vers l’endroit ou vous l’avez stimulé (ce reflexe l’aide à trouver sa nourriture ).


    -03-
    LE REFLEXE DE MORO :
    lorsque le nouveau né entend un bruit fort et soudain ou lorsqu’on le déplace brusquement il déploie ses bras, doigts écartés puis les ramènes croisé sur sa poitrine .
    LE REFLEXE DE GRASPING : (d’agrippement ) .
    Le nouveau né saisit l’objet qu’on lui donne en le serrant très fort (reflexes de fermeture des doigts et la main d’un objet ) .

















    -04-
    ASPECT PHYSIOLOGIQUE DU NOUVEAU NE
    Les mensurations normales du nouveau né :
    - Le poids : 03 à 03,500kg.
    - La taille : 50 cm.
    - Le périmètre crânien : 34 à 37 cm.
    - La peau : elle est mince, fragile, légèrement cyanosée si hypothermie ou jaune si présence d’ictère. la peau du nouveau né est recouverte de vernisse (enduit blanc) et se desquame au niveau des plis avec la tache mongolique.
    - Tache grise au niveau des fesses et de bas de dos.
    - Le crane : il est gros et disproportionné para port au reste du corps. apparaissent les fontanelles qui sont des espaces non ossifies, la fontanelle antérieure qui est un losange entre l’os frontale et les deux pariétaux et la fontanelle postérieure. La fontanelle postérieure qui est en triangle entre l’os occipitale et les deux pariétaux. IL peut y avoir aussi une bosse – séro sanguine.
    - Le thorax : il est généralement cylindrique même il existe un écoulement blanchâtre au niveau des glandes mammaire.
    - L’abdomen : est volumineux.
    - La région génito-anale :
    • Anus : perméable à vérifier.
    • Le prépuce : si il est trop séré c’est le phimosis.
    • Ectopie testiculaire :
    - Les membres : ils sont généralement en flexion.




    -05-
    LE PREMATURE
    01/ DEFINITION :
    Un prématuré est un nouveau né qui nait avant la date prévue du terme de la grossesse, c'est-à-dire avant 37 semaines après le 1er jour des dernières règle, donc on parle de prématurité quand la grossesse est entre 22 et 37 semaines d’aménorrhée.
    02/ CLASSIFICATION :
    * Prématuré simple : 34-37 semaines.
    * Grand prématurité : 32-33 semaines.
    * Très grande prématurité : 28-32 semaines.
    * Très très grande prématurité : 22-28 semaines.
    03/ ETIOLOGIE :
    - La grossesse multiple.
    - Placenta prævia.
    - La béance cervico isthmique.
    - Les malformations utérines.
    - Les complications de la grossesse HTA.
    - Les infections génito-urinaires (streptocoque B).
    - Les mauvaises conditions socio économiques et professionnelles.
    04/ CARACTERISTIQUES DU PREMATURE :
    Le prématuré est un nouveau né dont toutes les grandes fonctions sont immatures.
    a/ l’appareil respiratoire :
    il est immature, la respiration du prématuré est irrégulière et entre coupée de pauses nécessitant une surveillance intensif.
    b/ le foie :
    il est immature expliquant la fréquence des ictères .


    -06-
    c/ l’appareil digestif :
    il est immature le prématuré doit être gavé par sonde gastrique car il n’a pas la force de téter ni la force de succion ni le reflexe de déglutition.
    d/ le système immunitaire :
    il est immature ce qui explique la fréquence et la gravité des infections chez les prématurés, ce dernier doit être isoler et manipulé avec de grande précautions d’asepsie.
    e/ la thermorégulation :
    elle est immature le prématuré est sensible au froid et la chaleur , donc il doit être placé dans un incubateur ou bien une couveuse , dont la température de l’ordre de 34°C à 35°C .
    05/ LES COMPLICATIONS :
    - Hypothermie.
    - Hypoglycémie /.------------------
    - Hypocalcémie. /-------------------insuffisance métabolique.
    - Ictère.
    - Infections.
    06/ SURVEILLANCE :
    A/ surveillance du prématuré de 34 semaines :
    - Prévenir l’hypothermie par le maintien de la température ambiante à 22-24°C
    - Garder le prématuré à coté de sa mère.
    - Schéma d’alimentation adapté à l’âge gestationnel.
    - Rechercher une éventuelle complication et la traiter.
    B/ surveillance du prématuré de moins de 34 semaines :
    - Dés la naissance mis en incubateur et maintenir un équilibre thermique et assurer un apport alimentaire précoce fractionné selon la tolérance et l’âge.


    -07-
    L’INCUBATEUR ( LA COUVEUSE )
    01/ DEFINITION :
    Une couveuse ou un incubateur c’est un appareil (machine ) reproduisant toutes les conditions de développement fœtal afin de prévenir les risques d’infections et de permettre aux nouveaux nés une température normale et ambiante .
    02/ L’ENTRETIEN D’UN INCUBATEUR :
    Il existe des règles précises dans l’organisation : A/l’organisation des soins :
    Il existe des règles précises dans l’organisation des soins qui s’imposent pour limiter le risque d’infectieux sont :
    • Tenue du personnel :
    - Blouse à manches courts et propre .
    - Le port d’une tenue de protection ou une sur blouse .
    - Couvrir les cheveux .
    - Le port d’un masque et de gants .
    • L’hygiène des mains :
    - Mains propre et ongles courts sans vernis sans montre et bijoux .
    - Lavage des mains avec un désinfectant .
    • Le respect des procédures des soins :
    - L’entrée du matériel propre se fait par les hublots situés du coté de la tète .
    - La sortie du matériel sal est faite par les hublots situés du coté des pieds.
    B/ les produits utilisés pour l’entretien de l’incubateur :
    - Le produit doit présenter une absence de toxicité pulmonaire pour le nouveau né ou prématuré et une absence de risque d’altération du matériaux .
    - Respecter les dilutions .
    - Préparer les solutions quotidiennement dans des flacons adaptés et propres .
    - Stocker les flacons dans les conditions préconisées par le fabriquant .
    - Respecter les dates de péremptions.

    -08-
    ALLAITEMENT
    01/ DEFINITION :
    C’est le made d’alimentation du nouveau né ( nourrisson ) , il peut être maternel , artificiel ou mixte . il apporte les éléments nutritifs nécessaires pour une bonne croissance .
    • Allaitement maternel :
    Le lait maternel est l’aliment le plus équilibré et complet pour le nouveau né. Dés l’accouchement le lait des deux premiers jours est le colostrum de consistance épaisse et de couleur jaune et orangée , très riche en vitamines , sels minéraux et abondant en anticorps .
    A/ la composition du lait maternel :
    Les composants du lait maternel sont :
    L’eau 87,5% environs , les glucides 07% environs , les lipides 04% environs , les protides 10% environs .
    Et ces derniers évoluent quantitativement et qualitativement en fonction de l’âge et les besoins nutritionnels du nourrisson .
    B/ préparation à l’allaitement maternel :
    Une bonne préparation et information sur le lait maternel et la lactation des futures mères et femmes enceinte les aidée à allaiter leur nouveau né à la naissance .
    C/ technique de la mise au sein :
    01/ hygiène des seins :
    - Elle doit faire l’objet d’attentions particulières ,
    a/ Au moment des tétées : bien se laver les mains , nettoyer les mamelons avec de l’eau bouillie ou un jet de lait .
    b/ Apres la tétée : enlever toutes traces de lait en passant sur les mamelons un coton imbibé d’un peu d’eau bouillie , sécher parfaitement , puis enduire d’huile d’olive .
    c/ Entres les tétées : le sein peut couler , placer dans le soutien gorge un mouchoir ou un morceau de tissu propre et sec , qui doit être changé autant de fois qu’il en sera nécessaire pour éviter la macération du mamelon .
    -09-
    02/ hygiène du visage du nouveau né :
    Il est important que le visage ( yeux , nez et bouche ) du nourrisson soit propre .
    03/ position de la mère et de l’enfant :
    • Si accouchement avec une épisiotomie : la mère sera couchée sur le coté , l’enfant allongé à coté d’elle .
    • Position couchée ou allongé : la maman allongée sur le coté , jambes repliées en plaçant un oreiller sous sa tète et derrière son dos , en installant le nouveau né latéralement en face d’elle estomac contre estomac.
    • Position assise : la maman est confortablement installée , et détendu se qui favorise l’éjection du lait , ses jambes sont fléchies et relevées à l’aide d’un marche pied , ses genoux qui doivent être à la hauteur de son bassin , le nouveau né repose sur un coussin ( ce dernier qui est sur les genoux ) dans son bras , la tête dans le creux du coude .














    -10-
    LE LAIT ARTIFICIEL
    01/ DEFINITION :
    C’est un mode d’allaitement artificiel , au lait de vache pasteurisé et industriel , il ne doit être utilisé qu’encas d’agalactie ou hypogalactie ou quand la mère ne peut pour d’autres raisons d’allaiter son enfant .
    02/ LE LAIT DE VACHE :
    A/ les compositions de lait de vache :
    - Les protéines :
    Ils sont 02 à 03 fois plus riche en protéines , ces dernières sont constituée essentiellement de caséine . la caséine coagule dans l’estomac ce qui le rand moins digeste et favorise la constipation chez l’enfant .
    - Les glucides :
    ils apportent 50 g / L de glucide avec une quantité de lactose plus baisse que celle de lait de la femme , il faut donner du sucre .
    - Les Lipides :
    La quantité de lipides est la même que le lait de la femme .
    - Les vitamines :
    Ils sont pauvre en fer , en vitamine C et D dont la nécessité de supplémenté le nourrisson en vitamine C et D .nécessaire .
    B/ les différents types de lait de vache :
    - Le lait de vache naturel :
    Ce lait n’est pas recommandé pour l’alimentation du nourrisson , et il coagule dans l’estomac , il est digéré très longuement , il est facilement contaminé par les germes , et il doit donc être stérilisé par ébullition pendant 15 minutes , il doit être coupé de la façon suivante :
    • Chez le nouveau né :
    - Moitié eau bouiller et un morceau de sucre .
    • A partir d’un mois :
    - 30 ml d’eau bouillée .
    - Complété la quantité par le lait de vache bouillé jusqu’à la ration désirée .
    • A partir de l’âge de 04 mois :
    - Le lait peut être donné pure et sucré à 05% ( un morceau de sucre ) .

    -11-
    • Lait sec instantané :
    - Il s’agit d’un lait complet mais il est a éviter chez les nourrissons , de fait de la difficulté de sa reconstitution.
    • Lait modifié :
    - Les modifications de type industriel apporte au lait de vache porte sur :
    - Une meilleure , règle d’hygiène et une meilleure conservation du lait sans oublier la stérilisation pasterilisation à haute température ce qui permet l’obtenir de lait , qu’on trouve sur le marché généralement , le médecin pédiatre prescrira le lait pour le nourrisson ( les premiers âge : 0 à 06 mois et de deuxième âge : 06 mois jusqu’un an ) .



























    -12-










      الوقت/التاريخ الآن هو الإثنين نوفمبر 20, 2017 9:15 am